Jardin, pelouse et…canicule…

La pelouse a jauni en période de canicule…


Les périodes de très fortes chaleurs comme celles qui ont été vécues dans les environs de
Montpellier ces derniers étés peuvent, bien souvent, provoquer un jaunissement et un
dessèchement des pelouses. L’effet est souvent spectaculaire et désagréable pour le
jardinier : d’une pelouse bien verte on passe vite à un espace jauni de couleur plus ou moins
brune qui ne ressemble plus vraiment à la verdure que l’on aime avoir autour de soi…


Retrouver une pelouse plus verte ?


D’abord il faut préciser que la pelouse peut revenir d’elle-même si tant est que la pluie et
l’humidité reprennent pour produire leurs effets. En effet, la pelouse jaunit parce qu’elle n’a
pas assez d’eau pour rester verte, on dit alors qu’elle est « en dormance » ce qui est une
façon de se préserver.
Si le ciel joue son rôle, il s’agit là, bien sûr, du scénario le plus favorable à la fois sur un plan
écologique (mais aussi sur un plan économique au regard d’éventuelles factures d’eau, à
condition d’ailleurs qu’il n’y ait pas d’interdit sur l’arrosage des jardins dans un plan
sécheresse).
Dans ce cas, la pelouse peut reprendre d’elle-même sous l’effet d’une météo plus favorable,
et la patience sera une alliée du jardinier professionnel ou amateur.
Pendant la période de forte chaleur, on peut cesser de tondre la pelouse -la tondeuse
reviendra avec le vert- car il n’y a pas de réelle croissance.


Favoriser la reprise de la pelouse…


Toutefois cela n’est pas toujours suffisant… Pour donner un coup de pouce, on peut scarifier
et ainsi aérer la pelouse, écarter ce qui a été brûlé afin de favoriser les brins émergeants.
Petit à petit on peut recommencer à tondre en coupant moins court afin que la longueur
protège du soleil. On aura aussi intérêt à espacer les tontes et à utiliser les heures fraîches
tant pour l’arrosage (en arrosant moins souvent et un peu plus longtemps telle ou telle
partie de la pelouse) que pour la tonte.


Si cela ne suffit pas, même une fois la période la plus chaude passée, il faudra
éventuellement ressemer. Pour cela il faut attendre une réelle baisse de température.
Des graines spécifiques (il faut prendre conseil auprès des professionnels si on ne l’est pas
soi-même) favorisent une repousse d’herbe plus homogène et plus rapide.
On peut également utiliser des engrais d’automne faits pour la repousse de l’herbe après les
chaleurs de l’été, le but étant de renforcer la pelouse pour qu’elle reverdisse.
Attention cependant, à l’usage des engrais car, hormis les réticences écologiques possibles
sur certains d’entre eux, il faut bien doser les quantités, en ce domaine, le mieux est souvent
l’ennemi du bien.

Besoin d’un conseil d’expert ? Rendez-vous dans nos magasins !

Catalogue produit