Prendre soin de ses outils de jardin…

En octobre et en novembre il y a encore beaucoup à faire dans les jardins mais l’automne est souvent marqué par l’humidité, il faut donc prendre soin de ses outils. Un outil de jardin – mécanique à moteur, thermique, électrique…- durera beaucoup plus longtemps si l’on suit quelques règles d’entretien simples. 

Voici quelques pistes pour un bon entretien…

Classez vos outils de jardin.

Tous les outils ne s’entretiennent pas de la même façon, évitez donc de mélanger les types d’instruments et de confondre les produits de nettoyage. Il convient de ranger les outils par catégorie et de classer objets et produits utiles : huiles, dégrippants, lubrifiants (huile de lin, de machine, WD40, vaseline…), chiffons (tissu, microfibres…), grattoirs et brosses, alcool (pour les résidus collants et pour la désinfection), pierre à aiguiser…

Nettoyer c’est bien, affuter et protéger c’est encore mieux !

Les outils se nettoient bien sûr mais ils se protègent aussi 

Pour les manches des outils à main, on peut se contenter d’un léger ponçage et, si le manche, est en bois une protection légère avec de l’huile.

Les outils coupants à mains devront être nettoyés afin de retirer ce qui a pu coller ; on aura intérêt à utiliser de l’alcool qui peut nettoyer et désinfecter (utile par rapport aux maladies des plantes).

Les outils à lames, à dents, à griffes etc devront également être affûtés pour être prêts à l’usage lorsqu’on les reprend.

L’affûtage n’est pas forcément simple. Dans l’ensemble, respectez, d’une part, un sens -de l’intérieur vers l’extérieur- s’il s’agit d’une lame, pensez aux deux côtés et, de manière générale, utilisez, pour les outils coupants, une pierre à aiguiser moins abrasive qu’une meule. 

La rouille ennemie de l’outillage…

On aura intérêt ensuite à protéger les outils avec des produits lubrifiants et antirouille. On peut, dans certains cas, utiliser un peu d’huile de vidange et de mazout qui ont un effet contre la rouille (demander conseil à un professionnel de l’outillage)

En ce qui concerne les outils à moteur, en particulier thermiques, ils doivent faire l’objet d’un soin particulier. Ils comportent, en effet, des fragilités liées au moteur, et ce sont des instruments qui peuvent comporter des risques lorsqu’ils sont mal entretenus.

Pour une tondeuse à moteur classique par exemple, on aura intérêt à débrancher les bougies, s’il y a un moteur quatre temps, à faire effectuer une vidange par an, éventuellement huiler les axes de roue et les câbles, nettoyer le filtre à air. Si l’on range l’instrument, le faire avec un réservoir vide. 

Les robots de tonte fonctionnent à l’électricité, ils disposent, en général, d’une mécanique plus simple nécessitant moins d’entretien. Il faut néanmoins vérifier l’encrassement des roues (le mieux étant de faire un petit entretien après chaque grande séance d’utilisation) et de vérifier l’état des lames puisque le robot doit assurer une tonte et non pas arracher l’herbe. Ce type de démontage-affutage peut être complexe, si l’on a choisi un robot c’est parfois la simplicité, on pourra donc confier son robot au service après-vente de son magasin, c’est toujours un bon investissement.

De façon générale les principes restent toujours les mêmes : 

  • Nettoyer le plus régulièrement possible 
  • Affûter si nécessaire (mais pour cela on aura souvent intérêt à se tourner vers un professionnel de l’outillage de jardin, de préférence le vendeur) et protéger. 

Ainsi pour un taille haies, par exemple, l’ordre reste identique : retirer les salissures et les feuilles collées, nettoyer avec de l’eau savonneuse et éventuellement de l’alcool, utiliser éventuellement un dégraissant de type de WD40 pour lubrifier et protéger l’outil bien à l’abri.

Se protéger, protéger ses outils de jardinage. 

Dans tous les cas, il faut toujours songer qu’un nettoyage, encore un affûtage ou une protection peuvent comporter des risques. On gardera à proximité un désinfectant et, mieux encore, on utilisera des gants en veillant, bien sûr, à ce qu’aucun risque de mise en route soudaine ne puisse survenir s’il s’agit d’un appareil à moteur.

Enfin, lorsqu’on range ses outils pour un moment, il faut songer que plus l’entretien est bien fait, plus l’endroit est abrité et sec, plus les outils sont rangés sans risque de chute ou de dégradation, plus l’entretien gagne en efficacité. En général, ne faites que ce que vous maîtrisez, sinon faites confiance à votre professionnel de l’outillage en particulier pour tous les appareils à moteur.

Damien Santamaria prend
le relais de son père

Trois générations d'experts à votre service !
SAV, Accueil, Expertise

Vente de matériel de marque :
Staub, Lamborghini, Ferrari

Monsieur Lamborghini a rendu personnellement visite à Antoine Santamaria en Ferrari

Mécanisation du travail agricole

Spécialisation dans le travail de la terre et des accessoires viticoles

Antoine Santamaria crée son
garage de mécanique générale
à St Thibery

cyclos, autos, tracteurs et pompes

André Santamaria
succède à son père

Naissance d'Antoine Santamaria

Remplissez le formulaire
et un de nos commerciaux vous rappellera